Détecteur de trésor ou détecteur d’or?

A force de recevoir des appels téléphoniques dans notre boutique au sujet des personnes qui cherchent des trésors en or, il nous est apparu nécessaire de faire la distinction entre un détecteur de trésor (qui peut être en or) et un détecteur d’or (pour trouver des pépites d’or natif).

La différence entre un « trésor » et de « l’or ».

Lingots en or souvent cachés avec des armes.

Généralement, les trésors sont enterrés sous terre par l’Homme, alors que l’or natif  s’y trouve de manière naturelle, par le biais de gisements d’or. Les trésors peuvent être de différentes natures : lingots d’or, pièces de monnaies en or, bijoux dorés, statuettes, armes d’apparat, torques, pierres précieuses, étoffes fines, ect. Il en existe de toute époque car depuis l’antiquité l’homme s’est fait envahir et a cacher ses richesses. Depuis les amphores romaines pleines de monnaies jusqu’aux lingots nazi, en passant par les trésors de Khadafi ou les tombeaux égyptiens, il existe à ce jour d’innombrables trésors dissimulés, non encore découverts.

L’or natif en revanche, n’est pas lié à l’activité humaine. Les pépites d’or, qui peuvent avoir des tailles diverses, allant du grain de riz au pamplemousse, se concentrent dans certaines parties du monde en très forte quantité et parfois en quantité bien moindre. Par exemple, au début du 19e siecle il y avait encore plusieurs mines d’or en France mais leur exploitation n’est plus d’actualité. Aujourd’hui, l’or natif se concentrent surtout autour des déserts : Australie, Chine, Afrique, Texas et son extraction requiert des infrastructures colossales. Cependant, les orpailleurs particuliers disposent de machines pouvant détecter les pépites et plusieurs personnes ont déjà fait fortune en trouvant des filons. Les pépites, contrairement aux trésors, se trouvent parfois à quelques centimètres sous le sable.

La différence entre un trésor et de l’or réside donc dans sa nature même et sa recherche nécessite naturellement des appareils bien spécifiques.

Les détecteurs de trésors : trouver des masses d’or en profondeur.

Ce qui caractérise un détecteur de trésor est donc une machine capable de trouver une importante quantité d’or dans un endroit situé généralement à plusieurs mètres sous terre. De plus, il faut un appareil susceptible d’être passé dans des zones difficiles d’accès car il y a souvent des roches et des zones boisées là où ont été enfouis les richesses. D’une manière générale, la grande majorité des trésors dit « privés » sont enterrés dans moins de 2 mètres de profondeur. Il s’agit de dépôts monétaires, souvent de l’ère punique, très courant au Maghreb. en france, les trésors de famille sont souvent dissimulés dans la cave, le long des murs anciens et près des poulaillers. Les autres trésors, de plus grande envergure, se trouvent dans des tombeaux ou des accès très difficile, parfois recouvert de roches très lourdes.  Il s’agit pour la plupart de tombes royales.

faux detecteur d'or

Arnaque totale.

Dans ce cas de recherche, il faut utiliser des radars de sol mais leurs utilisation n’est pas aisée et il existe de très nombreuses machines, parfois vendues très cher et dont les performances sont tout à fait médiocres. En effet, il existe par exemple des « détecteurs d’or longue distance », appelé aussi Bionic, qui prétendent déceler de l’or sous la terre « à distance ». Ces appareils sont des arnaques totales et ils n’ont jamais permit de trouver le moindre gramme d’or. De la même manière, des appareils sont actuellement vendus sur internet et chez des commerçants peu scrupuleux. Il s’agit de gravimètres couplés a de simples magnétometres sans réelle efficacité. C’est, par exemple, le cas des fameux OKM dont les publicités du fabricant laissent apparaitre des OKM juste à coté de lingots d’or… Pourtant, aucune personne n’a jamais trouvé de trésor avec un OKM. Différents tests en vidéo montrent même le contraire sur internet, indiquant que ces appareils sont finalement peu efficaces.

Le detecteur d’or grande profondeur MG1

Il convient donc d’utiliser de vrais GPR mais il faut préalablement être avisé sur l’interpretation des résultats visibles sur les écrans. Ainsi, le très connu EASYRAD permet une lecture directe en 3D mais son usage requiert d’être formé en géologie pour distinguer les différentes strates et interpréter les différents résultats. Une autre machine, très attendue, est le GEOVIZER qui lui aussi permet de détecter des aspérités du sol (tunnels, grottes, tombes, rivières souterraines, masses de métal) jusqu’à 3 metres de profondeur. L’inconvénient de produit vraiment prometteur reste qu’il tarde à être commercialisé en Europe, du fait de nombreux reports du fabricant russe. Enfin, la dernière machine vraiment efficace sur les dépots monétaires et autres trésors en or est le MG1 GEOTECH. Cette machine est conçue uniquement pour le métal en profondeur. Sa puissance est incontestable et son usage, jusqu’ici réservé à l’armée russe, est sans précédent sur les dépôts monétaires enterrés jusqu’à 6 metres de profondeur, y compris dans des tombeaux épais. L’inconvénient de cette machine reste son apparence : c’est un appareil qui semble sortir tout droit de l’ère soviétique et qui ne dispose pas d’écran tactile ni de vue en 3D. C’est en revanche un induction pulsée ultra puissant muni d’une discrimination des ferreux qui est idéale pour trouver des grosses masses d’or dans le sol (à partir de 10 centimètres de diamètre).

 

Les détecteurs d’or natif.

Le nouveau détecteur d’or ATX DOUBLE DISQUE

Au contraire des détecteurs de trésors, les détecteurs d’or sont destinés à trouver dans le sol des petites petites d’or. C’est une particularité technique indispensable car le sol aurifère est naturellement minéralisé : là il y a de l’or, la terre perturbe les détecteurs. Il convient donc d’utiliser un détecteur qui passe outre les effets de sol et qui peut, dans une terre riche en minérite, trouver des pépites d’or. Vous trouverez sur ce site toutes les informations relatives à l’usage des détecteurs d’or et il serait inutile de répéter tout ce qui a déjà été dit. Si toutefois vous cherchez un détecteur d’or aux performances avérées, il est inutile d’acheter un GPZ 7000 à 9000€. Un simple ATX double disque peut vous permettre de trouver un filon et de faire fortune, quelque soit le pays d’Afrique dans lequel vous vous trouver.

 

Conclusion

Ce qu’il faut retenir sur les détecteurs de trésor : les trésors, sauf ceux cachés dans les maisons et qui nécessitent un équipement spécifique, se recherchent grâce à des détecteurs capables de trouver des grosses masses d’or en profondeur (plusieurs metres.

Les détecteurs d’or, eux, sont spécialisés dans la recherche de petites pépites d’or enfouies dans moins d’un mètre de profondeur, sur des terrains aurifères fortement minéralisés.

Enfin, nous n’insisterons pas assez sur les légendes très répandue concernant des machines miracles, souvent de fabrication allemande, qui pourrait, dit-on, trouver des masses d’or à 10 ou 15 mètres de profondeur. Ces appareils, au design séduisant, muni de tablettes en couleurs montrant des résultats en 3D n’ont, en vérité, aucune vraie performance. Soyez assuré que nous testons chaque appareil arrivant sur le marché des détecteurs de trésors et qu’aujourd’hui il n’existe aucune « machine miracle ».