Trouver de l’or en France

Qu’on se le dire d’emblée : la France ne regorge pas d’or natif. Pourtant, Trouver de l’or en France est tout à fait possible et l’avantage c’est que, contrairement aux autres pays, le sol français ne requiert pas de matériel spécifique.

Des trésors en or régulièrement découverts en france.

Lingots en or

Lingots en or

A l’instar de cet ouvrier qui, par hasard, à découvert 34 lingots en or de nombreux trésors sont déterrés chaque années en France. L’on estime à prés de 6000 trésors officiels encore à découvrir sur le territoire Français, dont les fameux 19 tonneaux d’or que les templiers ont dissimulés lors de leur fuite de Paris en 1307… Bien moins conséquents, les autres trésors restants à sortir de terre sont pour la plupart constituées de pièce et de lingots d’or et les faits divers nous abreuvent régulièrement de leur inopinée trouvaille. Ces magots, pour la plupart en métal jaune, sont àbien souvent à la portée des détecteurs de métaux classiques dont la portée, pour de grosses masses de métal, peut avoisiner les 80 cm. Aussi, il n’est pas rares de voir sur certains groupes facebook et sur d’autres foras, des intervenants exhibant des dépôts monétaires trouvés grâce au détecteur de métaux.

Des bijoux et des monnaies en or : les sols français en contiennent indéniablement.

Au delà des trésors monétaires et des grosses masses de métal, il convient aussi de préciser qu’il n’est pas rare pour les utilisateurs de détecteurs de métaux de déterrer des pièces de monnaies plus ou moins modernes en or (type auréus, statère, Solidus, napoélon, dollars canadiens, ect) ainsi que de nombreux bijoux en or que les gens perdent sur les plages durant l’été, tels que des chaines, bagues, gourmettes. Pour ce type de trouvailles, on peut utiliser un détecteur de métaux haute fréquence, même si la proximité de l’eau salée peut parfois perturber le fonctionnement des machines.

Des paillettes aux pépites d’or, ici, en France!

pépite d'or en france

Trouver de l’or en france

Dernièrement, un retraité qui se promenait dans « la région sud d’Anger » a eut la chance inouïe de trouver, à même le sol, une pépite de 57 grammes. Cette pépite, assez unique en son genre de part son or filonaire, n’est pourtant rien comparée à celle découverte en 1889 et d’un poids de 553 grammes. Ces pépite d’or natif régulièrement mises à jour sur le sol français explique l’engouement des français pour l’orpaillage et la recherche d’or. Ainsi, chaque été, des centaines de curieux s’essaient aux batées dans les gorges du Verdon et plus généralement en Ardèche dans l’espoir de recueillir quelques paillettes d’or qui se cachent parmi les graviers des rivières françaises et d’enfin Trouver de l’or en France.

Trouver de l'or en France : batée d'orpaillage

Battée pour orpaillage en Isère

Quel détecteur choisir pour trouver de l’or en France?

Contrairement aux pays comme l’Australie ou l’Afrique, dont le sol est très fortement minéralisé, les terres françaises sont plutôt faciles à détecter. Bien entendu, selon que l’on se trouve dans une plaine de la Brie et sur un volcan du massif central, les effets de sol seront incomparables mais il reste néanmoins très simple de Trouver de l’or en France avec un appareil lambda.

La notion importante à retenir est celle de la fréquence : plus un détecteur de métaux fonctionne avec une fréquence haute, plus il sera sensible. Aussi, dans certaines terre et surtout pour certaines cibles, tels que les monnaies antiques par exemple, il convient d’utiliser une fréquence d’au moins 17khz. Attention, on peut tout à fait trouver une monnaie en or avec un petit détecteur fonctionnant avec une fréquence de 6khz, mais disons que les chances de trouver de l’or sont considérablement accrues avec une fréquence haute, voire très haute. Aussi, on peut donc s’orienter vers le fameux détecteur de métaux Déus, ainsi que sa version discount, le nouveau XP ORX qui permettent de détecter en haute fréquence. Sur une marque américaine, le AT Gold et le AT MAX de la marque Garrett sont également fortement conseillés.

Différence entre les inductions pulsées et les détecteurs de métaux VLF.

Lorsque les sols sont chargés de minérite, comme au Texas, en Australie ou en côte d’ivoire, on doit utiliser un appareil susceptible de s’affranchir de la barrière que constitue ce sol minéralisé (IRON MASK). On utilise donc, dans ces cas là, des appareils à induction pulsées qui seront très puissant et qui passeront à travers les effets négatifs de la terre rouge. Le revers de la médailles de ces machines et leur impossibilité à discriminer les métaux entre eux. Aussi, il convient d’être dans une zone vierge de toute pollution pour utiliser des induction pulsée. En France, on utilise rarement ces appareils car il serait malvenu de creuser un trou d’1m de profondeur pour sortir un clou rouillé.

Conclusion : Trouver de l’or en France? Oui monsieur!

Indéniablement, les trouvailles jaunes sont légion et plusieurs débutants ont eu la chance de sortir des bijoux en or grâce à leurs détecteurs de métaux. Pour ce qui est de l’on dit « natif », il est beaucoup plus rare mais il existe en France! Certains gardent secret le lieu où ils dénichent, de temps à autre, une pépite d’or natif. Bien souvent, il s’agit des pairies où coulaient, il y a plusieurs milliers d’années, des fleuves ou des rivières chargées du précieux métal et qui son aujourd’hui asséchés.